Consultez votre docteur sur les risques. Ne prenez pas votre médecine plus souvent que dirigé. N'arrêtez pas de le prendre sauf sur le conseil de votre docteur. Une analyse du plasma et/ou du sang permet de mesurer la concentration de Deroxat pour contrôler l'administration thérapeutique, confirmer un diagnostic d'empoisonnement volontaire ou involontaire chez des patients hospitalisés ou aider dans une enquête médico-légale.